dcsimg


Header image for news printout

Le Comité pour la protection des droits des travailleurs migrants termine les travaux de sa dix-huitième session

COMMUNIQUÉ FINAL

26 avril 2013

Le Comité a adopté des observations finales sur la Colombie, la Bolivie et l'Azerbaïdjan

Le Comité pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille a conclu, aujourd'hui, les travaux de sa dix-huitième session, en présentant ses observations finales sur les mesures prises en application de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille par la Colombie, la Bolivie et l'Azerbaïdjan, dont les rapports ont été examinés au cours de cette session.

Les textes de ces observations finales seront disponibles sur la page web de la session, le lien paraîtra dans la colonne de droite du tableau, en regard du nom du pays concerné.

Le Comité a en outre tenu, le 22 avril, une demi-journée de débat général consacrée à l’importance des statistiques sur les migrations pour les rapports soumis aux organes conventionnels et pour les politiques relatives aux migrations. Ce débat a compté avec la participation de plusieurs experts du monde universitaire, du Haut-Commissariat, de gouvernements et d'institutions spécialisées des Nations Unies.

Au cours de la session, le Comité a en outre poursuivi l'examen d'un projet d'observation générale sur les droits des travailleurs migrants en situation irrégulière et des membres de leur famille.

Plus de 200 millions de migrants, notamment des travailleurs migrants, des réfugiés, des requérants d'asile, des immigrés permanents et autres, vivent et travaillent dans un pays dont ils ne sont pas originaires. Ils représentent près de 3% de la population mondiale. Le Comité est chargé de surveiller l'application, par les États parties, de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, qui vise à empêcher l'exploitation des travailleurs migrants et impose des normes internationales pour protéger les migrants et leurs familles.


La prochaine session du Comité pour la protection des droits des travailleurs migrants se tiendra du 9 au 13 septembre à Genève.

__________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel