English | Español

Appel à contributions pour un rapport : Droits culturels et changements climatiques


Date limite :
1 mai 2020
Délivré par :
Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels
Objectif :
Dans le but d’informer le prochain rapport de la Rapporteuse special à l’Assemblée générale en octobre 2020.

Contexte

La Rapporteuse spéciale croit qu’il est crucial de penser plus amplement au lien entre culture et droits culturels d’une part, et les réponses aux changements climatiques, de l’autre.

Lire la lettre de la Rapporteuse spéciale expliquant le contexte du rapport et invitant toutes les parties prenantes à contribuer à cet appel.

Objectifs du rapport

Le rapport considèrera à la fois les menaces que les changements climatiques représentent pour la culture et les droits culturels garantis dans le droit international, y compris le droit de participer à la vie culturelle sans discrimination, les libertés artistiques et scientifiques et le droit d’accéder et de jouir des patrimoines, et le potentiel positif de la culture, du patrimoine, des savoirs traditionnels et le la jouissance des droits culturels pour éviter des changements climatiques catastrophiques ainsi que pour s’adapter aux changements déjà en cours.

Comme les changements climatiques changent, et continueront de changer, nos habitudes, modes de vie, modes de production et interactions, répondre aux changements climatiques requiert de canaliser les ressources culturelles et nécessite un changement culturel, incluant l’amélioration de la culture de notre relation à la nature. Un aspect fondamental d’une approche basée sur les droits humains est l’emphase sur la participation de et la consultation avec toutes les personnes concernées, en particulier celles les plus touchées par les politiques et les mesures.

Questions et types de contributions souhaitées

N'hésitez pas à répondre uniquement aux questions qui vous semblent les plus pertinentes au vu de votre travail.

Conséquences négatives des changements climatiques sur la culture et les droits culturels

1. Quels sont les impacts négatifs des changements climatiques sur la culture, les patrimoines et l’exercice de chacun des droits culturels qui ont été documentés dans votre contexte ? Est-ce que des groupes particuliers - tels que les femmes, les personnes handicapées, les peuples autochtones, les personnes vivant en contexte rural, les jeunes ou les générations futures, de même que les acteurs culturels – souffrent de conséquences spécifiques ou disproportionnées ? Quels efforts sont faits pour répertorier et contrôler ces impacts ?

2. Est-ce que des sites et ressources essentiels pour la participation à la vie culturelle sont identifiés comme étant menacés par les changements climatiques ? Si oui, comment ? Quels processus permettent d’évaluer les risques de dommage ou d’inaccessibilité à ces sites ou ressources? Les menaces et impacts sont-ils enregistrés?

3. Veuillez fournir des exemples de ressources naturelles spécifiques ou de lieux locaux utilisés pour des pratiques culturelles ou pour des cycles saisonniers, qui ont une influence sur la capacité de participer à divers aspects de la vie culturelle et qui pourraient être sujets à une plus grande volatilité en raison des changements climatiques. Veuillez prendre aussi en considération les lieux et ressources menacés géographiquement dispersés qui jouent un rôle déterminant ou qui influencent les pratiques et le développement culturel, soit de manière collective ou individuelle.

Potentiel positif de la culture et des droits culturels pour améliorer les réponses aux changements climatiques

4. De quelles manières est-ce que la culture et les ressources culturelles, telles que les savoirs traditionnels, sont-ils utilisés pour mitiger et/ou adapter les réponses aux changements climatiques ? Si possible, fournir des exemples de pratiques ayant inclut avec succès les savoirs traditionnels et les pratiques culturelles, par exemple des peuples autochtones, des paysans ou des pêcheurs, ou les pratiques traditionnelles de gestion du feu ou d’agriculture, et qui devraient être pris en compte pour le développement de mesures d'atténuation et d'adaptation. Qu’est-ce qui est fait pour répertorier et préserver ces ressources culturelles qui pourraient être utiles pour répondre aux changements climatiques ?

5. Quels sont, aux niveaux national et international, les diverses bases légales, tendances et pratiques qui promeuvent l’intervention de l’écosystème culturel, y compris les défenseurs des droits culturels et les acteurs culturels, les femmes, les personnes handicapées, les peuples autochtones, les personnes vivant en milieu rural, les paysans et les jeunes, pour répondre aux divers impacts et influencer les décisions concernant l’atténuation et l'adaptation aux changements climatiques ? Quels sont les obstacles à leur inclusion dans ces questions et comment sont-ils traités ?

6. Quelles sont les opportunités disponibles pour chacun de s’engage publiquement dans la vie culturelle de manière à démontrer l’actuel virage culturel en réponse aux changements climatiques ? Des signes de changements culturels en cours sont-ils visibles ? Quels sont les facteurs susceptibles d’entraver de telles pratiques culturelles ?

7. A quel titre est-ce que les experts des domaines de la culture et du climat interagissent et échangent leurs savoirs aux niveaux national et international ? Par exemple, est-ce que des experts des diverses disciplines culturelles participent aux politiques relatives aux changements climatiques ? Est-ce que les experts du climat s’impliquent dans le secteur culturel ? Si oui, de quelle manière ?

Mesures prises et recommandations

8. Est-ce que les personnes et groupes atteints sont consultés et en capacité de participer aux discussions relatives aux politiques et aux actions climatiques ?

9. Est-ce que les défenseurs des droits culturels[1] qui travaillent sur les impacts négatifs des changements climatiques sur la culture et les droits culturels sont confrontés à des défis spécifiques, et sont-ils particulièrement à risque d’être menacés, harcelés ou de voir leurs droits humains violés ? Si oui, comment pourrait-on améliorer leur protection et soutenir leur travail ?

10. Est-ce que votre pays a adopté des régulations ou mesures spécifiques pour répondre aux impacts négatifs des changements climatiques sur la culture et les droits culturels? Si oui, veuillez spécifier la teneur de ces régulations ou mesures. Est-ce qu’une approche basée sur les droits humains est adoptée dans ce domaine ?

11. Est-ce que les conséquences des politiques et des actions climatiques sur la culture, les droits culturels et les droits humains font l’objet d’un suivi ? Quelles mesures devraient être prises à cet égard dans le future ?

12. Quels voies ou mécanismes de recours et réparation, le cas échéant, sont rendus accessibles pour répondre efficacement aux atteintes à la culture et aux droits culturels causées par les changements climatiques ?

13. Quelles initiatives nationales, régionales et internationales sont menées pour traiter l’intersection entre changement climatique, culture et droits culturels ? Quelle est l’efficacité de ces initiatives ? Quels défis ont-elles dû surmonter et quels sont les efforts supplémentaires qui peuvent être suggérer à cet égard ?

14. Quelles recommandations devraient être faites aux Etats et aux autres parties prenantes par rapport à ces questions ?

Comment soumettre les contributions

Les contributions doivent être envoyées par voie électronique au plus tard le 1 mai 2020. N'hésitez pas à répondre uniquement aux questions qui vous semblent pertinentes au vu de votre travail. Veuillez limiter vos réponses à 2 500 mots et joindre des annexes si nécessaire. Pour faciliter leur examen, il est préférable que les réponses soient envoyées dans les langues de travail du HCDH (espagnol, français ou anglais).

Adresse électronique : srculturalrights@ohchr.org 
Objet de l'e-mail : Soumission : Contribution : droits culturels et changements climatiques
Limite de mots : 2 500 mots
Formats de fichier : Word, pdf
Langues acceptées : anglais, français, espagnol.

[1] Défenseurs des droits culturels respectant les standards internationaux, voir A/HRC/43/50



Procédures spéciales
Rapporteuse spéciale sur les droits culturels
Derniers rapports thématiques
Approches thématiques
Contacter le mandat

Karima Bennoune, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels
c/o OHCHR-UNOG
CH-1211 Genève 10
Suisse
Téléphone: +41 22 917 92 54
Fax: +41 22 917 90 06
Courriel: srculturalrights@ohchr.org

Compte personnel de la Rapporteuse spéciale sur Twitter @UNSRCulture

Inscription sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale

Si vous voulez vous inscrire sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale, veuillez envoyer un courriel à : srculturalrights@ohchr.org, avec le titre 'liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale'.

Autres mécanismes impliqués
Liens externes