English | Español

Les droits culturels dans les crises mondiales

Ces dernières années, l'imbrication des crises économiques, climatiques et sanitaires mondiales a mis en évidence à quel point tous les humains, quel que soit le pays dans lequel ils vivent, sont étroitement liés les uns aux autres et peuvent être fortement affectés par les choix et les politiques qui sont mis en œuvre au-delà de leurs frontières.

La culture – les valeurs, connaissances, croyances, modes de vie - étant le vecteur de toutes les réponses individuelles et collectives aux défis auxquels les sociétés sont confrontées, elle ne peut être appréhendée en termes purement sectoriels, séparée des autres secteurs. Les droits culturels sont fondamentalement pertinents pour chaque dimension des crises mondiales. D'une part, certaines ressources culturelles et conditions d'exercice des droits culturels pour tous sont menacées par les effets de ces crises. D'autre part, la diversité des ressources culturelles et le libre exercice des droits et libertés culturels offrent des pistes pour mieux répondre aux crises, tant au niveau mondial que local, en faisant preuve à la fois d'universalité, sous la forme d'une réponse globale concertée, mais aussi de diversité, en termes de traitement des impacts, des acteurs et des opportunités spécifiques. 

Vous trouverez ci-dessous les travaux thématiques menés par le mandat sur certains aspects des crises mondiales actuelles, sur l'impact des politiques et pratiques mises en œuvre sur les ressources culturelles et les droits culturels et sur le potentiel que représente l'exercice des droits culturels dans la recherche de réponses durables, acceptables et adaptées. La page comprend également des développements dans d'autres parties du système des Nations Unies et des liens importants.

Rapports

Une marée haute alimentée par des ondes de tempête a balayé l'île d'Ejit dans l'atoll de Majuro, aux îles Marshall, provoquant des inondations généralisées et endommageant un certain nombre de maisons. Le changement climatique est une préoccupation majeure pour les États insulaires du Pacifique tels que les Marshall, Kiribati et Tuvalu, où de nombreux atolls sont à peine à un mètre au-dessus du niveau de la mer et risquent d'être engloutis par la montée des eaux.  © GIFF JOHNSON/AFP/Getty Images
Une marée haute alimentée par des ondes de tempête a balayé l'île d'Ejit dans l'atoll de Majuro, aux îles Marshall, provoquant des inondations généralisées et endommageant un certain nombre de maisons. Le changement climatique est une préoccupation majeure pour les États insulaires du Pacifique tels que les Marshall, Kiribati et Tuvalu, où de nombreux atolls sont à peine à un mètre au-dessus du niveau de la mer et risquent d'être engloutis par la montée des eaux. © GIFF JOHNSON/AFP/Getty Images

Pour son rapport thématique 2020 à l'Assemblée générale, la rapporteuse spéciale a abordé les dimensions culturelles et des droits culturels de l'urgence climatique actuelle. (A/75/298).

Conclusions et recommendations clés

Dans ce rapport, le rapporteur spécial examine l'impact négatif du changement climatique sur la culture, le patrimoine culturel et les droits culturels. Les mesures visant à répertorier les effets néfastes du changement climatique y sont abordées, et les États sont invités à participer à ces mesures. L'expert aborde les limites des mesures d'atténuation et d'adaptation actuelles et préconise une approche fondée sur les droits de l'homme qui respecte les droits culturels des personnes touchées.

Elle examine également des exemples de la manière dont les pratiques culturelles peuvent être utilisées pour partager des informations et lutter contre les effets du changement climatique, notamment par un recours accru aux connaissances traditionnelles. Le rapport comprend également des recommandations à l'intention des États, de la société civile et d'autres parties prenantes.

Dans l'annexe du rapport, la rapporteuse spéciale examine le cadre juridique entourant les droits culturels et le changement climatique, ainsi que le déni du changement climatique et le droit à la connaissance scientifique.

Lire le rapport sur les changements climatiques, la culture et les droits culturels et son annexe.

Afin de mieux évaluer les menaces que le changement climatique fait peser sur la culture et l'ensemble des droits culturels couverts par son mandat, la rapporteuse spéciale a préparé un questionnaire qu'elle a envoyé le 30 mars 2020. Voir le questionnaire et les réponses reçues.

L’impact de la pandémie COVID-19 sur les cultures et les droits culturels (2021)

Dans son rapport de 2021 au Conseil des droits de l'homme, la rapporteuse spéciale s'est concentrée sur l'impact de la pandémie de coronavirus (COVID-19) sur les cultures et les droits culturels (A/HRC/46/34) et la catastrophe culturelle mondiale potentielle, avec les conséquences graves et durables qu'elle représente pour les droits culturels et les autres droits de l'homme.

Conclusions et recommendations clés

© Engin Akyurt, Homme au masque facial utilisant un ordinateur portable dans l'obscurité, mars 2020
© Engin Akyurt, homme au masque facial utilisant un ordinateur portable dans l'obscurité, mars 2020

Dans ce rapport, la rapporteuse spéciale étudie les effets négatifs de COVID-19 sur les cultures et les droits culturels dans le monde entier, ainsi que le potentiel positif des cultures et des droits culturels, y compris le droit à la science, pour améliorer les solutions respectueuses des droits et renforcer la résilience. 

L'un des aspects que la rapporteuse spéciale a abordés dans son étude est la manière dont les mesures prises pour répondre à la pandémie et prévenir la propagation du virus ont eu un impact sur les secteurs culturels et ceux qui y travaillent. Elle a souligné le paradoxe suivant : au moment où la jouissance des ressources culturelles et la signification des expressions culturelles sont de plus en plus considérées comme des mécanismes d'adaptation, des moyens de renforcer la résilience, de surmonter l'isolement et de développer les capacités d'imaginer l'avenir, ceux qui produisent des arts et de la culture trouvent leur travail de plus en plus difficile.

La rapporteuse spéciale considère également le rôle important du droit de bénéficier du progrès scientifique et de ses applications dans la lutte contre la pandémie. Elle s'inquiète de la mesure dans laquelle on a laissé les préoccupations bureaucratiques, politiques et économiques interférer, entraver ou retarder l’application des connaissances scientifiques et de santé publique à l'élaboration des politiques, de la manière dont le déni ou la minimisation des connaissances et des méthodes scientifiques ont augmenté les menaces et le nombre des victimes, et du fait que certains scientifiques ont été empêchés de parler librement, menacés et attaqués pour leurs efforts d'information sur le virus.

L'experte a formulé un certain nombre de recommandations visant à renforcer les secteurs culturel et scientifique - sur le plan institutionnel et financier - pendant et après la pandémie et à améliorer la sécurité et les conditions de travail de ceux qui y travaillent, qui sont essentiels pour l'exercice des droits culturels de chacun. Elle a rappelé la nécessité de la solidarité pour garantir les droits culturels et le droit à la science, au niveau national et international, face à la pandémie COVID-19.

Voir le rapport sur l'impact de la pandémie COVID19 sur les cultures et les droits culturels.

Afin d'identifier les principaux défis posés par la pandémie COVID-19 sur la jouissance des droits de l'homme et d'éclairer leurs rapports respectifs, plusieurs titulaires de mandats des procédures spéciales, dont la rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels, ont préparé un questionnaire commun qui a été diffusé en mai 2020. Voir la lettre, le questionnaire et consulter les réponses reçues au questionnaire complet et à la section consacrée aux droits culturels.

Evènements et productions associés

  • Evènement “Safeguarding the rights to freedom of religion or belief and cultural rights at a time of crisis” dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations Unies, 22 octobre 2020.  

Changements climatiques

Pandémie COVID-19

Dévelopement durable

  • Connférence d'ouverture de la Rapporteuse Spéciale Karima Bennoune (en anglais) pour le 2ème Sommet Culture de la CGLU portant sur les "Engagements et actions pour la culture dans les villes durables", Jeju, République de Corée 10 mai 2017.

Liens utiles


Procédures spéciales
Rapporteuse spéciale sur les droits culturels
Derniers rapports thématiques
Approches thématiques
Contacter le mandat

Karima Bennoune, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels
c/o OHCHR-UNOG
CH-1211 Genève 10
Suisse
Téléphone: +41 22 917 96 30
Fax: +41 22 917 90 06
Courriel: srculturalrights@ohchr.org

Compte personnel de la Rapporteuse spéciale sur Twitter @UNSRCulture

Inscription sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale

Si vous voulez vous inscrire sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale, veuillez envoyer un courriel à : srculturalrights@ohchr.org, avec le titre 'liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale'.

Autres mécanismes impliqués
Liens externes