Les Dialogues Hernán Santa Cruz

« Comme indiqué dans les Principes directeurs applicables aux études de l’impact des réformes économiques sur les droits de l’homme, les études d’impact sur les droits de l’homme devraient être une composante obligatoire de tous les programmes d’ajustement et de réforme économiques et permettre d’éviter toute violation des droits de l’homme. »

—Mazen Shaqoura, chef de l’équipe de lancement des activités du HCDH au Soudan

Sommaire

En octobre 2020, le HCDH a lancé la série de dialogues Hernán Santa Cruz, créant ainsi une nouvelle plateforme d’échange d’idées, d’expériences et de pratiques progressistes liées aux problèmes de notre temps et portant sur les droits économiques et sociaux, le droit au développement, le Programme 2030 et les objectifs de développement durable. Inspirée par la vision et la mission d’Hernán Santa Cruz, l’un des premiers architectes du système des droits de l’homme des Nations Unies qui a largement contribué à l’inclusion des droits économiques et sociaux dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, cette nouvelle série de dialogues vise à sensibiliser et à encourager le débat au niveau national afin de promouvoir la mise en œuvre des droits économiques, sociaux et culturels pour les populations du monde entier.

À travers la série de dialogues Hernán Santa Cruz, qui est axée sur différentes questions liées aux droits économiques et sociaux, le HCDH cherche à tisser des liens avec les populations du monde entier dans le but de faire entendre leur voix et de les encourager à contribuer activement au changement au sein de leurs sociétés. La Déclaration sur le droit au développement définit la vision d’un développement centré sur les personnes et ancré dans la coopération et la solidarité internationales, ce qui est essentiel pour construire des sociétés plus résilientes et plus inclusives dans toutes les régions.

Des dialogues Hernán Santa Cruz seront organisés de 2020 à 2030 dans différents pays pour encourager la tenue de débats tournés vers l’avenir avec les leaders d’opinion et les décideurs afin de promouvoir des changements susceptibles d’avoir un impact positif sur le terrain.

15 avril 2021 – Dialogue sur le renforcement de la protection sociale en Ukraine

Afin de contribuer à la réforme en cours du système de protection sociale et de retraite en Ukraine, l’équipe de pays des Nations Unies en Ukraine a préparé un document d’orientation sur la protection sociale contenant une série de recommandations destinées au Gouvernement ukrainien et à d’autres parties prenantes afin de renforcer le droit à la protection sociale, en particulier pour les groupes les plus vulnérables du pays. La mission de surveillance des droits de l’homme en Ukraine, avec l’appui de l’équipe chargée de soutenir les réformes ukrainiennes en matière de gouvernance (SURGe), a contribué à l’élaboration de ce document d’orientation de l’ONU.

Le document d’orientation de l’ONU sera rendu public le 15 avril dans le cadre du deuxième dialogue de la série de dialogues Hernán Santa Cruz. Il vise à encourager un débat public entre les porteurs de devoirs et les titulaires de droits pour renforcer la réalisation du droit au développement et des droits économiques, sociaux et culturels. Cette manifestation sera animée par le coordonnateur résident des Nations Unies en Ukraine et comprendra des messages vidéo et des discours de la Haute-Commissaire, du Directeur général de l’OIT, de Maximiliano Santa Cruz (le petit-fils d’Hernán Santa Cruz) et du Ministre ukrainien de la politique sociale, ainsi qu’un débat entre experts du gouvernement et des Nations Unies sur les implications de la réforme des retraites pour les femmes âgées, les travailleurs du secteur informel, les migrants et les personnes vivant dans la zone non contrôlée par le gouvernement.

20 octobre 2020 – Dialogue sur le renforcement de la protection sociale au Soudan

La série de dialogues Hernán Santa Cruz a été lancée au Soudan le 20 octobre 2020 par une manifestation inaugurale organisée par le bureau du HCDH au Soudan et le Centre des droits de l’homme de la faculté de droit de l’Université de Khartoum. Intitulé « Raviver l’esprit de la Déclaration universelle des droits de l’homme : dialogue inaugural Hernán Santa Cruz sur les droits économiques, sociaux et culturels », le débat d’experts s’est concentré sur le renforcement de la protection sociale au Soudan.

Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a appelé les pays comme le Soudan à prendre des actions concrètes et ciblées, en utilisant le maximum de ressources disponibles – y compris à travers l’assistance et la coopération internationales – pour obtenir un système de protection sociale universel et complet qui ne laisse personne de côté. Pour mieux se relever de la pandémie, elle a souligné l’importance de la solidarité internationale afin de construire des systèmes nationaux solides fondés sur la vision d’Hernán Santa Cruz – car tous les droits de l’homme, civils, culturels, économiques, politiques et sociaux, ainsi que le droit au développement sont le fondement d’une paix et d’un développement durables. Lire la déclaration de la Haute-Commissaire

Organisée 17 jours après la signature de l’accord de paix au Soudan, la manifestation a réuni de hauts représentants du gouvernement et de la communauté internationale, des universitaires et des représentants de la société civile. Elle a constitué une occasion unique de partager des points de vue et de débattre de questions clés pour faire avancer la mise en œuvre effective de l’accord de paix en faisant progresser les droits économiques et sociaux, notamment en renforçant la protection et la sécurité sociales et en abordant les disparités et les inégalités régionales exacerbées par l’impact de la pandémie de COVID-19 ainsi que le rôle de la société civile dans le renforcement de la responsabilité en matière de violations.