anglais | arabe | russe | espagnol

Rapporteur spécial sur le droit à l'éducation

Introduction

Comme défini dans l’Observation générale 13 du Comité des Nations Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels (l’organe en charge de superviser l’application du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels), « L'éducation est à la fois un droit fondamental en soi et une des clefs de l'exercice des autres droits inhérents à la personne humaine. En tant que droit qui concourt à l'autonomisation de l'individu, l'éducation est le principal outil qui permette à des adultes et à des enfants économiquement et socialement marginalisés de sortir de la pauvreté et de se procurer le moyen de participer pleinement à la vie de leur communauté. L'éducation joue un rôle majeur, qu'il s'agisse de rendre les femmes autonomes, de protéger les enfants contre l'exploitation de leur travail, l'exercice d'un travail dangereux ou l'exploitation sexuelle, de promouvoir les droits de l'homme et la démocratie, de préserver l'environnement ou encore de maîtriser l'accroissement de la population. L'éducation est de plus en plus considérée comme un des meilleurs investissements financiers que les États puissent réaliser. Cependant, son importance ne tient pas uniquement aux conséquences qu'elle a sur le plan pratique. Une tête bien faite, un esprit éclairé et actif capable de vagabonder librement est une des joies et des récompenses de l'existence ».

Selon le Comité, « l'enseignement, sous toutes ses formes et à tous les niveaux, doit répondre aux caractéristiques interdépendantes et essentielles ci-après : a) dotations, b) accessibilité, c) acceptabilité et d) adaptabilité ».

Le mandat du/de la Rapporteur(se) spécial(e) sur le droit à l’éducation a été créé pour examiner ces questions cruciales, et pour fournir des recommandations aux Gouvernements et autres parties prenantes. Mme. Koumbou Boly-Barry a été nommée en 2016, et est la quatrième titulaire du mandat, établi en 1998.

Pour plus d’information sur le droit à l’éducation, veuillez-vous référer aux Standards internationaux et textes pertinents.

Dans le cadre de son mandat, le/la Rapporteur(se) spéciale

  • Mène des visites de pays (voir visites de pays);
  • Répond aux informations reçues sur des violations alléguées du droit à l’éducation dans des pays particuliers (voir communications);
  • Développe un dialogue constructif avec les gouvernements, la société civile et les autres parties prenantes en vue d’identifier des solutions pour la mise en œuvre du droit à l’éducation ;
  • Présente des rapports annuels au Conseil des droits de l’homme et à l’Assemblée générale des Nations Unies couvrant les activités liées au mandat (voir rapports annuels).

Dernières nouvelles