العربية 中文English | русский | Español

Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation

© EPA / Farooq Khan

Objectif du mandat


La faim et l’insécurité alimentaire sont des problèmes mondiaux. Selon L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans monde (2019)1, plus de 820 millions de personnes souffraient encore de faim en 2018. Ce problème risque de s’aggraver compte tenu de l’augmentation attendue de la population mondiale et de la pression exercée sur les ressources naturelles.

Ce mandat a été créé en réponse à la nécessité d’adopter une approche intégrée et coordonnée de la promotion et de la protection du droit à l’alimentation.

En savoir plus le droit à l’alimentation et ses liens avec d’autres droits de l’homme

À propos du mandat


Le mandat du Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation a été établi en avril 2000 par la résolution 2000/10 de la Commission des droits de l’homme. À la suite du remplacement de la Commission des droits de l’homme par le Conseil des droits de l’homme en juin 2006, le mandat a été approuvé et prolongé par la résolution 6/2 du Conseil des droits de l’homme, adoptée le 27 septembre 2007.

En savoir plus sur le mandat et les résolutions qui s’y rapportent

Titulaire du mandat actuel


M. Fakhri est professeur à la faculté de droit de l’Université de l’Oregon, où il enseigne les droits de l’homme, la législation sur l’alimentation, le droit du développement et le droit commercial. Il est également à la tête du projet de résilience alimentaire de l’Environmental and Natural Resources Law Center. Il a été nommé Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation par le Conseil des droits de l’homme en mars 2020 et a pris ses fonctions le 1er mai 2020.

Lire la biographie complète de Michael Fakhri

Derniers rapports thématiques

Vision du Rapporteur spécial sur le droit à l'alimentation : Dans le présent rapport, soumis au Conseil des droits de l’homme en application de sa résolution 43/11, le nouveau Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, Michael Fakhri, donne un aperçu de la direction qu’il entend suivre tout au long de son mandat, notamment de sa vision des sujets de préoccupation et des questions prioritaires sur lesquels seront axés ses futurs rapports thématiques. Consulter la page consacrée au rapport | Consulter le rapport A/HRC/46/33

Le droit à l’alimentation dans le contexte du droit et de la politique du commerce international : Dans son premier rapport, le Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, Michael Fakhri, fait savoir à l’Assemblée générale que la politique commerciale est principalement axée sur les cadres économiques et met de côté, voire ignore, les préoccupations des populations concernant les droits de la personne. Parallèlement, alors que la politique afférente aux droits de la personne offre une vive critique sociopolitique du monde du commerce, elle ne propose aucune formule institutionnelle visant à remplacer le système existant. Ni la politique commerciale, ni la politique afférente aux droits de la personne n’ont permis de répondre de manière satisfaisante aux changements climatiques. En s’appuyant à la fois sur les perspectives commerciales et sur celles relatives aux droits de la personne, le présent rapport propose des principes ainsi qu’une feuille de route institutionnelle pour permettre de mieux comprendre le droit à l’alimentation en termes politiques, économiques et écologiques. Consulter la page consacrée au rapport* | Consulter le rapport A/75/219

Réflexion analytique sur les systèmes alimentaires, les crises alimentaires et l’avenir du droit à l’alimentation : dans ce rapport, la Rapporteuse spéciale se livre à une analyse critique des évolutions qui ont conduit à cette situation et passe en revue les faits nouveaux qui pourraient changer la donne. Elle porte également un regard sur l’avenir, en mettant en évidence le rôle et les responsabilités des principaux acteurs intervenant dans la promotion du droit à l’alimentation. Consulter la page consacrée au rapport *| Consulter le rapport A/HRC/43/44

L’objectif de développement durable 2 et le droit à l’alimentation : ce rapport porte sur le deuxième objectif de développement durable en tant qu’instrument susceptible de concourir à la réalisation du droit à l’alimentation, ainsi que d’autres droits économiques, sociaux et culturels. Consulter la page consacrée au rapport* | Consulter le rapport A/74/164

Les travailleurs du secteur de la pêche et le droit à l’alimentation : la Rapporteuse spéciale aborde les obligations des États en ce qui concerne l’amélioration de la protection des droits de l’homme pour les travailleurs du secteur de la pêche, en particulier les femmes, les enfants et les travailleurs migrants, qui subissent les formes d’exploitation les plus graves. Consulter la page consacrée au rapport* | Consulter le rapport A/HRC/40/56

Derniers rapports de pays


Mission au Zimbabwe (18-28 novembre 2019)

Consulter le rapport A/HRC/43/44/ADD.2

Mission en Azerbaïdjan (1-11 octobre 2019)

Consulter le rapport A/HRC/43/44/ADD.1


1. http://www.fao.org/3/ca5162fr/ca5162fr.pdf

Dernières nouvelles


Autres communiqués de presse ...

Nouvelles archivées
(plus de trois ans)

Appel à contributions 

Systèmes alimentaires et droits humains
Date limite : 30 juin 2021

Précédents titulaires du mandat

Hilal Elver* (Turquie)
2014-avril 2020

Olivier De Schutter* (Belgique)
2008-2014

Jean Ziegler (Suisse)
2000-avril 2008