Rapporteur spécial sur le droit à la vie privée


Prof. Joseph Cannatacithe first Special Rapporteur on the rights to privacyLe Rapporteur spécial est un expert indépendant chargé par le Conseil des droits de l’homme d’étudier la situation d’un pays ou un thème spécifique des droits de l’homme, et d’en rendre compte. Il s’agit d’un poste à titre honorifique : l’expert ne fait pas partie du personnel des Nations Unies et n’est pas rémunéré pour son travail. Les Rapporteurs spéciaux relèvent de ce qu’on appelle les procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme.

Introduction 

En juillet 2015, le Conseil des droits de l’homme a nommé Joseph Cannataci (Malte) comme premier Rapporteur spécial sur le droit à la vie privée. Il occupera ce poste pour une durée de trois ans.

Mandat

Conformément à la résolution 28/16 du Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial a pour attributions :

(a ) De recueillir les informations voulues, notamment sur les cadres internationaux et nationaux, les pratiques et les expériences nationales, d’étudier les tendances, les évolutions et les problèmes en ce qui concerne le droit à la vie privée et de faire des recommandations afin d’en garantir la promotion et la protection, notamment eu égard aux défis que posent les nouvelles technologies ;

(b ) De solliciter des renseignements des États, de l’ONU et des organismes, programmes et fonds des Nations Unies, des mécanismes régionaux compétents en matière de droits de l’homme, des institutions nationales des droits de l’homme, des organisations de la société civile, du secteur privé, notamment des entreprises, et de toute autre partie prenante ou partie concernée, de recevoir ces renseignements et d’y répondre, tout en évitant les chevauchements d’efforts ;

(c ) D’identifier les obstacles qui peuvent se poser à la promotion et à la protection du droit à la vie privée, d’identifier, d’échanger et de promouvoir les principes et les pratiques optimales aux niveaux national, régional et international, et de soumettre au Conseil des droits de l’homme des propositions et des recommandations à cet égard, notamment dans l’optique des défis particuliers qui se posent à l’ère du numérique ;

(d ) De participer aux conférences et manifestations internationales pertinentes et de contribuer à leurs travaux dans l’intention de faire prévaloir une approche systématique et cohérente des questions relevant du mandat ;

(e) De faire mieux comprendre qu’il importe de promouvoir et de protéger le droit à la vie privée, notamment dans l’optique des défis particuliers qui se posent à l’ère du numérique, et qu’il importe d’offrir aux personnes dont le droit à la vie privée a été violé un recours efficace, conformément aux obligations découlant du droit international des droits de l’homme ;

(f) D’intégrer une perspective de genre dans toutes les activités relevant du mandat ;

(g) De signaler les violations présumées, en quelque lieu qu’elles se produisent, du droit au respect de la vie privée, tel qu’il est énoncé à l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et à l’article 17 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, y compris dans le contexte des défis que posent les nouvelles technologies, et d’appeler l’attention du Conseil et du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme sur les cas particulièrement préoccupants ;

(h) De soumettre un rapport annuel au Conseil des droits de l’homme et à l’Assemblée générale, à compter de leur trente et unième session et soixante et onzième session, respectivement.


Dernières nouvelles


Autres communiqués de presse et déclarations

Actualités

Appel à contributions : projet de recommandation sur la protection et l'utilisation des données relatives à la santé*

Appel à contributions – Visite en Argentine, 6-17 mai 2019*

Rapport annuel A/HRC/40/63* (version préliminaire non éditée)

Lettre adressée à l'Inde concernant le projet de loi sur la protection des données*

Lettre adressée à l'Australie concernant le projet de loi portant modification de la loi sur les télécommunications et autres lois (2018)*

Appel à contributions – Visite officielle en Allemagne*

Présentation du Rapporteur spécial au HCDH dans le cadre de l'atelier sur le droit à la vie privée à l'ère du numérique*

Appel à contributions – Les perspectives de genre dans la protection de la vie privée*

Appel à contributions – Visite officielle au Royaume-Uni*

Le Rapporteur spécial sur le droit à la protection de la vie privée prévoit une consultation sur les mégadonnées et les données ouvertes*

Le Rapporteur spécial sur le droit à la protection de la vie privée présente un projet d'instrument juridique sur la surveillance exercée par les États et la vie privée*

Appel à contributions – Visite officielle en France
anglais | français

Visite aux États-Unis : déclaration de fin de mission*

Clarification concernant la communication du Rapporteur spécial au Gouvernement du Japon en lien avec le « projet de loi anti-conspiration »*

Consultations – Surveillance et protection de la vie privée : nouvelles mesures en matière de droit international*

Lettre adressée au Japon concernant le « projet de loi anti-conspiration »*

 Appel à contributions en préparation de la visite aux États-Unis*

Rapports thématiques prévus*

Rapporteur spécial

Joe Cannataci*
(Malte) 
Juillet 2015 – présent

Coordonnées du Rapporteur spécial

Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme
Palais Wilson
Rue des Paquis, 52
1201 Genève
Suisse
Télécopie : +41 22 917 90 06

Pour toute correspondance confidentielle, veuillez écrire à srprivacy@ohchr.org. Votre message sera lu personnellement par M. Cannataci.