Header image for news printout

Une mission de l’ONU examine les conséquences des politiques de l’Union européenne sur la pauvreté

GENÈVE (le 18 novembre 2020) – Le Rapporteur spécial des Nations unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, Olivier De Schutter, entame le 25 novembre une mission auprès des institutions européennes afin d’examiner les conséquences des politiques de l’Union européenne sur l’élimination de la pauvreté dans la région.
“L’Union européenne est devenue une référence pour de nombreux observateurs dans le monde”, explique Olivier De Schutter. “Il s’agit de la région la plus égalitaire de la planète et, dans leur ensemble, les indicateurs sociaux pour l’Europe des 27 ont clairement progressé au cours de la dernière décennie ”.

“Pourtant, pour beaucoup d’habitants de l’Union, les promesses de celle-ci ne sont pas tenues. Quelque 92,4 millions de personnes, soit plus d’une personne sur cinq en Europe, risquaient de sombrer dans la pauvreté et l’exclusion sociale avant même l’avènement de la pandémie de COVID-19 ; les familles monoparentales sont les plus concernées. Les progrès en matière de lutte contre la pauvreté, les inégalités et l’exclusion sociale restent inégaux parmi les différents pays de l’Union. Il est dès lors important d’étudier les effets des mécanismes de surveillance budgétaire sur la capacité des États à progresser vers l’élimination de la pauvreté”, insiste le Rapporteur spécial de l’ONU.

Les plans de relance économique de l’Union européenne en réponse au COVID-19 sont parmi les plus ambitieux au monde, prévoyant notamment l'injection de 672,5 milliards d’euros en prêts et en subventions pour les États membres, dans le cadre du programme de relance « NextGenerationEU ».

“J'ai l'intention d'évaluer comment ces mécanismes ainsi que d’autres politiques macro-économiques de l’UE peuvent être utiles aux personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale, y compris les travailleurs et les travailleuses précaires”, explique Olivier De Schutter.

Avec l’adoption du Socle européen des droits sociaux en 2017, l’Union européenne a réaffirmé son engagement en faveur des droits humains, des Objectifs de développement durable et d’élimination de la pauvreté.

Pour l’expert des Nations unies : “Ma mission d’enquête auprès de l’UE en cette période difficile est l'occasion d’évaluer les efforts accomplis et d'identifier comment les institutions européennes peuvent exercer leurs compétences d'harmonisation et de coordination afin de renforcer le soutien aux plus pauvres”.

La mission d’investigation comprendra plusieurs tables rondes avec les organisations de la société civile ainsi que des réunions avec des interlocuteurs de la Commission européenne, du Conseil de l'Union européenne, des membres du Parlement européen ainsi que des représentants de la Banque centrale européenne. M. De Schutter compte également rencontrer des membres de l’Eurogroupe et d’autres représentants des États membres afin d’évaluer les conséquences des politiques européennes sur leurs économies.

“J’espère pouvoir organiser certaines rencontres en personne, mais en raison de la situation sanitaire, plusieurs consultations se tiendront de manière virtuelle,” a précisé l’expert de l’ONU. "Nous souhaitons également rassembler des témoignages de personnes qui vivent en situation de pauvreté au sein de l’Union européenne, mais nous accorderons la plus grande priorité à ne pas mettre leur santé en danger.

Le Rapporteur spécial présentera ses conclusions préliminaires et ses recommandations lors d’une conférence de presse qui se tiendra le vendredi 29 janvier à 10:30 au Press Club Brussels Europe, Rue Froissart 95, Bruxelles. Il sera possible de participer en ligne.

Il présentera son rapport final au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève en juin 2021.

FIN

Programme préliminaire de la mission du Rapporteur spécial auprès de l’UE:

25 novembre – 16 décembre 2020
Tables rondes avec les organisations de la société civile ***ouvertes aux médias sur demande***

4-28 janvier 2021
Réunions avec les représentants officiels de l’Union européenne et des États membres.

29 janvier 2021
Conférence de presse de clôture de la mission à Bruxelles et en ligne ***ouverte à la presse***