Mme Mama Fatima Singhateh, Rapporteuse spéciale sur la vente et l’exploitation d’enfants

Mama Fatima Singhateh, Rapporteuse spéciale sur la vente et l’exploitation d’enfants © Mama Fatima SinghatehMme Mama Fatima Singhateh (Gambie) a été nommée Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la vente et l’exploitation sexuelle d’enfants par le Conseil des droits de l’homme en mars 2020. Elle a commencé son mandat le 1er mai 2020.

Avocate de formation, Mme Singhateh possède près de 20 ans d’expérience et travaille actuellement en tant que consultante internationale dans le domaine des droits de l’homme et des réformes juridiques et institutionnelles. Elle est titulaire d’une maîtrise en droit des affaires internationales de l’Université de Hull et a suivi de nombreuses formations sur la programmation des droits de l’enfant, l’arbitrage et la médiation, et la rédaction de lois. Elle est membre de l’Honourable Society of Lincoln’s Inn, au Royaume-Uni.

Mme Singhateh a occupé plusieurs postes de haut niveau dans la fonction publique en Gambie. Elle a été ministre de la justice et a occupé des postes de procureure, de rédactrice de lois, de juge de la Haute Cour et de juge de la Cour d’appel.  Elle a rédigé des lois, organisé et animé de nombreuses sessions de formation, fait des présentations dans des forums nationaux et internationaux et écrit des articles et des rapports sur de nombreuses questions relatives à la protection et la promotion des droits de l’homme, notamment sur les droits de l’enfant. En tant que ministre de la justice, Mme Singhateh a personnellement supervisé et surveillé la rédaction des lois interdisant et criminalisant les mutilations génitales féminines et le mariage d’enfants, et les a présentées avec succès au Parlement pour promulgation en 2016.

Entre 2002 et 2007, elle a dirigé l’unité des droits de l’enfant au sein du Ministère de la justice, qui a été créée pour renforcer la promotion et la protection des droits des enfants en Gambie, en particulier des filles. Mme Singhateh a également été coordonnatrice de projet au sein du Ministère pour le programme de coopération entre l’UNICEF et le Gouvernement gambien. En tant que coordonnatrice de projet, elle a également présidé le comité consultatif technique qui, sous sa direction, a supervisé la rédaction, la promulgation et la mise en œuvre de la loi sur l’enfance, la création du tribunal pour enfants et la rédaction du projet de loi sur la traite des personnes (aujourd’hui devenu une loi).

Mme Singhateh a été membre du conseil d’administration d’Ecpat International en Thaïlande et présidente du conseil d’administration de l’Alliance pour la protection de l’enfance en Gambie. Elle a également été membre désignée et conseillère juridique du Conseil national des femmes en Gambie.