Mécanismes régionaux

Au niveau régional, le Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs et défenseuses des droits humains collabore dans le cadre de son mandat avec plusieurs mécanismes régionaux et utilise des instruments établis ou adoptés afin de mieux protéger les défenseurs des droits humains. La coopération avec ces mécanismes et ces structures comprend le partage d’expériences et d’informations, la comparaison et le renforcement mutuel des méthodes de travail, et la détermination d’objectifs communs.

Font notamment partie de ces mécanismes régionaux :

En outre, certains États et d’autres entités ont élaboré des principes directeurs pour soutenir les défenseurs des droits humains.

  • Les orientations de l’Union européenne concernant les défenseurs des droits de l’homme ont été adoptées en 2004, actualisées en 2008 et font actuellement l’objet d’une nouvelle actualisation. Selon ces orientations, les missions de l’Union européenne devraient traiter dans leurs rapports de la situation des défenseurs des droits humains, en précisant notamment les éventuelles menaces ou attaques dont ces derniers font l’objet.

Les États suivants font partie de ceux ayant adopté des principes directeurs pour soutenir les défenseurs des droits humains : la Norvège (2005*), les Pays-Bas (2014*), la Finlande (2014*), la Suisse (2015), les États-Unis (2017*), le Canada (2019), le Royaume-Uni (2019*).